Séminaire itinérant à Lyon – Novembre 2017

Écologies urbaines.
Actualités dans la recherche lyonnaise en anthropologie de la ville

Lyon – 24 novembre 2017
Laboratoire d’Anthropologie des Enjeux Contemporains (LADEC), Université Lyon 2 – Campus Bron Portes des Alpes

Cette journée d’étude est la première manifestation d’un cycle de journée d’études nationales par site du réseau de recherche AnthropoVilles, Mondes urbains. Contributions d’un champ d’étude à l’actualité de l’anthropologie.La première journée d’étude à Lyon portera sur la thématique des écologies urbaines.

Par cette journée d’étude nous souhaitons (ré)ouvrir un espace de travail sur la question des écologies urbaines à partir du site lyonnais. Cette initiative repose sur plusieurs éléments de contexte. Le premier est la création à Lyon du Laboratoire d’Anthropologie des Enjeux Contemporains (LADEC, FRE 2002) qui, parles travaux de certains de ses chercheurs, incite à renouer avec un pan de l’histoire académique lyonnaise et à consolider les liens avec les réseaux nationaux et internationaux sur ces questions.

Le second est la création d’un réseau d’anthropologie urbaine à l’échelle nationale, AnthropoVilles, et la proposition qui en a émané de mettre en place des séminaires de recherche par site, dont celui de Lyon sera le premier.
Cette journée participe ainsi de la construction d’un espace de travail au sein même de ce réseau et propose une réflexion autour des apports théoriques et empiriques des recherches portant sur les écologies urbaines, un axe dont le potentiel heuristique pour l’anthropologie de la ville et l’anthropologie du contemporain plus largement nous apparait comme toujours pertinent.

Explorer ces apports dans le contexte lyonnais comporte une dimension symbolique forte puisque l’on peut dire qu’il a été un haut-lieu des recherches en sociologie et en anthropologie sur cette question (Grafmeyer et Joseph1979, Joseph 1984, 1991, 1995, Métral(dir.) 1997, 2000). Tout en prenant acte de cet héritage, l’objectif de cette journée est surtout d’en questionner l’actualité et d’en déployer les potentialités.

L’exploration de la ville comme un milieu prend, depuis les premiers travaux consacrés à cette question et jusqu’aux contributions actuelles, des directions de recherche multiples. Il ne s’agira pas d’en dresser un «état de l’art» théorique et exhaustif mais d’en tirer quelques fils de lecture pour ouvrir le débat à partir de nos terrains d’enquête et, par cet exercice, tenter de qualifier la nature «écologique» des milieux urbains contemporains et de la connaissance produite sur ces terrains.

Trois axes de travail nous semblent intéressants dans ce sens,présents dans les différentes approches écologiques,qu’il s’agisse des contributions de l’École de Chicago, des chercheurs regroupés autour d’Isaac Joseph, des approches des ambiances du laboratoire CRESSON de Grenoble, ou des travaux sur la perception en anthropologie inspirés par Tim Ingold :

  1. L’urbain comme milieu.
    Comment, dans nos terrains respectifs, se traduit cette idée, par quels aspects, par quelles questions,notions,méthodologies et dispositifs de travail ? En quoi les objets de recherche plus ou moins nouveaux dans le domaine de l’urbain(ambiances, circulation des matières, infrastructures urbaines, non-humains) renouvellent-ils nos questions et pratiques de recherche ?Quelle est la portée des approches en termes d’écologie ? A quoi prêtent-elle attention?
  2. La mobilité et le mouvement.
    Comment observons-nous et interrogeons-nous cette dimension sur nos terrains respectifs? Quelles sont les implications de cette perspective sous ses aspects multiples: thèmes et notions, choix méthodologiques, certains dispositifs et conception de la recherche?
  3. L’enquête de terrain comme milieu.
    Une approche écologique suggère l’idée que le chercheur ne peut observer et analyser le monde qu’il étudie d’une position d’extériorité (à ce «milieu»), puisqu’il est engagé inévitablement dans son action avec lui. Comment cette idée se présente-elle dans nos recherches et la travaillons-nous? Quelle est la nature des connaissances produites,de ce que certains auteurs appellent les «savoirs écologiques» (Charbonnier, Kreplak 2012)? Quelles sont les ouvertures possibles d’une telle approche écologique de l’enquête de terrain dans le paysage de la discipline?

Programme

Accueil: 9h30-9h45

Introduction 9h45-10h15

Bianca Botea (Université Lyon 2, LADEC -FRE 2002),
Nathalie Ortar (Université de Lyon, ENTPE, LAET -UMR 5593),
Anne Raulin (Université Paris Nanterre, Sofiapol EA 3932, présidente de l’association AnthropoVilles)

Interventions de la matinée 10h15-11h15

Virginie Millot (Université Paris Nanterre, LESC-UMR 7186) L’anthropologie urbaine : une évidence lyonnaise ?

11h15-12h15:

Anthony Pecqueux (AAU-CRESSONGrenoble, UMR1562) Ordinaire et spectacle urbains : variations d’intensité

12h15-13h15:

Bianca Botea (Université Lyon 2, LADEC -FRE 2002)
Perceptions du changement et écologies des attachements. Ethnographies mobiles dans les Centres Civiques postsocialistes de Roumanie (Brasov).

Déjeuner (buffet sur place): 13h15 -14h15

Interventions de l’après-midi:
14h15-15h15:
Nathalie Ortar (Université de Lyon, ENTPE, LAET -UMR 5593)
La mobilité spatiale à l’épreuve des écologies urbaines: pour une relecture des travaux d’Isaac Joseph.

15h15-16h15:

Etienne Bourel (Université Lyon 2, LADEC-FRE 2002)
Analyse des mobilités urbaines à Libreville (Gabon).
Apports heuristiques des pratiques sociales quotidiennes et hors-champs d’une enquête sur le travail forestier

16h15-17h15:

Julie Leblanc (Université Lyon 2, LADEC-FRE 2002)
Vieillir au féminin en ville, une présence en creux?
Itinéraires urbains de femmes immigrées âgées.

17h15-17h45:

Synthèse: Anne Raulin (Université Paris Nanterre, Sofiapol-EA 3932)



Citer ce billet
anthropovilles (2019, 8 décembre). Séminaire itinérant à Lyon – Novembre 2017. AnthropoVilles. Consulté le 20 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/b865

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search